Personal Finance By Administrator 64 Views

Le REER n’est pas la seule option pour économiser

(EN) À l’approche du 1er mars, vous ressentez peut-être l’urgence de cotiser le plus possible à votre régime enregistré d’épargne-retraite. Toutefois, sachez que le REER n’est pas la seule option vous permettant d’économiser pour l’avenir. Il peut valoir la peine d’investir dans d’autres solutions comme le compte d’épargne libre d’impôt.

Il n’est pas toujours facile de choisir le meilleur outil pour épargner, et bien que le CELI et le REER peuvent vous aider à atteindre vos objectifs, ils sont très différents. Voici quelques renseignements qui vous aideront à décider quel est le meilleur véhicule pour placer votre argent.

Limite des cotisations. Contrairement à l’ancienne coutume qui consistait à cacher son argent sous un matelas, il y a une limite maximale quant aux montants versés dans l'un ou l'autre type de compte. Pour le CELI, le plafond change chaque année – en 2019, la limite est de 6 000 $, une augmentation de 500 $ par rapport à 2016-2018. N'oubliez pas que même si vous devez respecter cette limite, votre cotisation totale est cumulative, ce qui signifie que si vous ne cotisez pas le montant maximal cette année, vous pouvez reporter votre cotisation à l'année suivante. Pour les REER, la limite de cotisation est basée sur un montant équivalant à 18 % du revenu gagné, jusqu'à concurrence de 26 230 $ pour 2018, plus toute cotisation inutilisée les années précédentes. Pour connaître vos plafonds, consultez l’avis de cotisation que vous avez reçu l’an dernier de l’Agence du revenu du Canada.

Retraits. Un des avantages de l’épargne consiste à retirer des fonds lorsque vous en avez besoin. Avec un CELI, vous pouvez retirer des fonds à tout moment sans payer d’impôt. Le montant que vous retirez sera également ajouté à votre plafond de cotisation pour l'année suivante. Toutefois, si vous retirez des fonds de votre REER, cet argent fera partie de votre revenu imposable sauf si vous participez au régime d’accession à la propriété ou au régime d’encouragement à l’éducation permanente. Il ne sera pas rajouté à votre plafond de cotisation.

Déductions fiscales. Malheureusement, les cotisations à un CELI n’ont aucun impact sur votre situation fiscale. Toutefois, les cotisations à un REER sont déductibles du revenu imposable, ce qui réduit le montant d’impôt à payer. Si vous cotisez à votre REER avant la date limite du 1er mars de cette année, vous pouvez déduire le montant de votre prochaine déclaration de revenus.

Si vous désirez savoir quel véhicule d’épargne vous convient le mieux, consultez un de nos experts locaux en fiscalité H&R Block.